Dans cette rubrique sont présentées les thèses de doctorat en cours au sein de notre Unité de Recherche.

2ème année de thèse

  • Victor NAÏLI

Titre : S’affranchir de la relégation sociale et spatiale par les activités physiques et sportives : le cas d’un quartier de la politique de la ville (Le Hameau - Sully-sur-Loire).

Directeur de thèse : William Gasparini

Résumé :

La pratique sportive peut-elle éviter la relégation sociale et spatiale des habitants des quartiers de la politique de la ville ? Comment les dispositifs d’insertion par le sport sont-ils conçus dans ces quartiers ? À partir de la sociologie du sport, la thèse propose de vérifier si l’engagement sportif associatif contribue à créer ou consolider des ressources et un capital social permettant aux jeunes adultes du quartier de construire un projet d’avenir, de s’affranchir du quartier ou, au contraire d’y rester et d’être valorisé grâce au capital d’autochtonie. Il s’agira également de prendre en compte la diversité des publics. Les filles et garçons s’engagent-ils de la même manière ? Postulant que les vertus des APS sont dépendantes des conditions de mise en œuvre des actions, la thèse vise ainsi à comprendre l’effet du capital sportif sur le parcours et l’avenir des habitants d’un quartier de la politique de la ville. La monographie du Hameau – Sully-sur-Loire permettra de recueillir les données afin de répondre aux hypothèses de travail.


  • Christine MEISTER

Titre : Contribuer à l’intégration des réfugiés et des demandeurs d’asile par le sport et l’activité physique : outil d’accueil ou de transformation des migrants nouvellement arrivés ? Une comparaison entre la France et l’Italie (Les cas de Strasbourg et Florence).

Directeur de thèse : William Gasparini

Résumé de la thèse :

À pied, en course rapide, en vélo, avec un ballon, en nageant…Quels chemins de traverse utilisent les migrants pour réussir leur intégration ? Je vais étudier comment le sport ou la mobilité active permettent aux réfugiés, aux demandeurs d’asile ou aux migrants une intégration, un dialogue interculturel et une reconnaissance identitaire plus rapide et/ou plus efficace dans la société d’accueil ? Pour développer cette recherche, j’ai choisi deux villes Strasbourg et Florence en Italie.

3ème année de thèse

  • Gillian CANTE

Titre : La place du jeu libre et sensoriel dans la nature comme enjeu de santé et d'éducation à l’environnement du jeune enfant : Un regard comparatif des politiques publiques de la petite enfance en France et au Québec

Directeurs de thèse : Gilles VIEILLE MARCHISET et Emmanuel TRIBY

Résumé :

Cette thèse vise à explorer les évolutions des politiques en rapport avec la santé de l’enfant, plus particulièrement en regardant quels bénéfices peuvent avoir le jeu libre et les jeux sensoriels en plein air pour les moins de 6 ans. Ce projet tentera également de comprendre s’il existe des priorités dans les politiques publiques sur le plan éducatif, corrélant la qualité et la quantité de temps dans la nature (nature exposure) avec les enjeux de sensibilisation des enfants au développement durable.


  • Josué GEYER

Titre : Introduction et diffusion du futsal en France

Directeur de thèse : Jean SAINT-MARTIN

Résumé :

Le futsal est reconnu aujourd’hui comme une pratique alternative au paysage footballistique, au même titre que le football loisir, ou le football d’entreprise. Cependant, la nature originelle de cette pratique sud-américaine tend à construire une pratique à part entière, dont les codes socio-culturels sont différents de ceux du football. Ainsi, nous questionnons le processus d’appropriation de cette pratique par la FIFA, l’UEFA, et la FFF.


  • Derya UYGUN

Titre : La mobilisation à travers des groupes de supporters de football en Turquie

Directeur de thèse : Michel KOEBEL

Co-encadrant : Ludovic LESTRELIN

4ème année de thèse

  • Adrien Jean GATEAU

Titre : Les transformations du parkour par ses réseaux : l’illustration du renouvellement et de l’institutionnalisation des sports urbains en Franc

Directeur de thèse : Michel KOEBEL

Résumé :

Activité physique « jeune », le parkour, jusque-là caractérisé comme « sport urbain », se structure aujourd’hui sous la forme d’associations, de fédérations – voire même de fédérations internationales. Cette thèse s’intéresse donc aux réseaux et aux acteurs au centre de ces processus « d’institutionnalisation ».


  • Simon LANCELEVÉ (contrat doctoral)

Titre : La pratique extrême de l’ultra trail : monographie de trois courses de la démesure sous le prisme de la reconnaissance

Directeur de thèse : Gilles VIEILLE MARCHISET

Résumé :

La thèse porte sur des courses atypiques dépassant les formats et les codes habituels de l’ultra trail. Elle vise à comprendre et à analyser l’engagement de ces athlètes, à travers une approche ethnographique. Après plusieurs mois d’enquête, de collecte de données qualitatives et quantitatives, à l’échelle du massif de la Chartreuse, le projet s’est peu à peu articulé autour de la pensée de H. Rosa. La thèse a pour but d’analyser la pratique à travers la quête d’une « vie bonne », en prenant en compte le rapport à l’environnement et au jeu.

5ème année de thèse

  • Pauline BLANC (contrat CIFRE)

Titre : Promouvoir la santé et prévenir les maladies chroniques par l’activité physique : La « maison du sport-santé » comme nouvel outil d'une action publique locale. L'exemple de Strasbourg.

Directeur de thèse : William GASPARINI

Résumé :

Dans le double contexte de l’augmentation récente des maladies chroniques et d’une prise en charge publique de la santé à l’échelle locale depuis le début du XXe siècle, la Ville de Strasbourg développe depuis 2012 un programme municipal de « sport-santé sur ordonnance ». Elle porte aujourd’hui le projet d’une « maison du sport-santé », nouvelle étape de l’action publique locale, dans les anciens Bains Municipaux de Strasbourg. Ce lieu unique doit rassembler les dispositifs dédiés à la santé et à l'activité physique de santé pour les bénéficiaires et sera également dédié à la prévention primaire et à la recherche et l'innovation. A partir d’un état des lieux des maisons de sport-santé et dispositifs comparables en France et en Europe, la thèse entend interroger sociologiquement les instruments de l’action publique qui se construisent à l’échelle locale pour transmettre aux patients des dispositions et des savoirs susceptibles de créer un mode de vie actif par la pratique régulière d'activités physiques transposables dans la vie quotidienne. La thèse analyse également l’engagement des principaux acteurs de la maison du sport-santé dans la perspective d’une éducation populaire de santé : les acteurs de l’action publique, les patients-experts et les bénéficiaires « ordinaires ».


  • Antoine SCHWARTZ

Titre : La professionnalisation des arbitres internationaux de tennis : évolution de leur statut et de leur rôle de 1968 à nos jours.

Directeurs de thèse : Jean SAINT-MARTIN et Lilian PICHOT

Résumé :

L’enjeu principal de cette thèse de doctorat en STAPS est de saisir les dynamiques de constitution d’une identité professionnelle en redéfinition, celle du corps arbitral dans le tennis qui voit ses missions évoluer notamment au regard de la médiatisation et de la professionnalisation croissantes de ce sport au cours des années 1980. Bien que l’arbitre professionnel soit une profession établie dans les nomenclatures des métiers et des emplois, la reconnaissance du statut d’arbitre professionnel dans le monde tennistique ne semble pas évidente, eu égard à l’activité bénévole, et en tout cas amateur, de l’arbitre s’étant largement substituée à une activité salariée durant la fin du 20ème siècle et jusqu’à un passé encore très récent. Parmi les éléments et leviers participant à la professionnalité du corps et leur reconnaissance, il s’agira notamment de comprendre la place et le rôle des formations et de la promotion du corps arbitral dans la transformation progressive de statut d’arbitre international de tennis en France.

6ème année de thèse

  • Axel MAUGENDRE

Titre : La fabrication du confessionnalisme au Liban  : L'exemple des clubs de sport libanais

Directeur de thèse : William GASPARINI

Résumé :

Au Liban, dix-huit communautés religieuses reconnues constitutionnellement prétendent à des droits politiques. Ces communautés s’affrontent et s’allient sur le plan politique mais aussi dans le sport. Le projet doctoral est ici de mener une recherche sur les ressorts de l’adhésion des acteurs au système politique confessionnel. Ces sports, le football, le basket-ball et le volleyball ont été identifiés comme étant les plus représentatifs. Cette recherche a comme cible les clubs masculins et féminins de première division des sports cités.

7ème année de thèse

  • Aymane DAHANE

Titre : La pratique du street workout (musculation de rue) et de la musculation en salle : deux espaces d’un apprentissage informel du sport urbain.

Directeur : Gilles VIEILLE MARCHISET

Résumé :

La musculation pratiquée en salle et dans la rue (street workout) participerait à la construction des individus et constituerait l’une des facettes de l’éducation tout au long de la vie (lifelong learning). Suivant cette idée, cette recherche s’intéressera à théoriser des pratiques sportives urbaines et émergentes peu étudiées ou nullement abordées, notamment dans le cas du street workout (absence de thèse francophone à ce jour).
Afin d’y parvenir, cette étude ethnographique aura pour questionnement : de voir en quoi, de quelles manières, à quelles conditions et sous quelles modalités, cette pratique sportive peut servir d’une part, de construction des identités et d’autre part, de moyen d’émancipation tout autant que de remédiation sociale dans une perspective d’éducation tout au long de la vie.
Dès lors, cette proposition sera développée par l’intermédiaire d’une participation observante, une pratique totale d’observation du terrain. Également, la méthode socio-anthropologique comparative sera utilisée pour analyser/repérer les similitudes et les divergences inhérentes à une pratique de la musculation en salle et de rue.

8ème année de thèse

  • Huoda SALEH HUSSIN

Titre : La pratique sportive dans la lutte contre la violence et la gestion des émotions chez les femmes en prison à Benghazi

Directeur de thèse : Gilles VIEILLE MARCHISET